Biographie

© Claudio Etges

Six mois à Buenos Aires avec la musique comme seule préoccupation: j’ai vécu cette aventure incroyable entre juillet et décembre 2015. La ville de Neuchâtel m’avait sélectionné pour occuper l’atelier d’artiste dont elle dispose, avec la Conférence des villes pour la culture, dans le quartier de la Boca.

Interview sur Canal Alpha, actualités du 25 juin 2015
Un Neuchâtelois à Buenos Aires, article paru dans « Vivre la ville » du 24 juin 2015

Bien des années plus tôt: 1974, Nyon. J’ai 14 ans et je faisais déjà des gammes sur un piano depuis quelques années. Et là soudain, la révélation: le jazz.

Dès ce jour, le swing n’est plus sorti de ma vie. En 1980, une maturité classique en poche, je monte à Paris pour suivre deux semestres au CIM. Mais surtout je rejoins la compagnie de ce génial musicien qu’est Bernard Lubat, lui qui m’a fait découvrir que l’accordéon pouvait swinguer aussi. Merci à lui, il a changé ma vie: c’est grâce à lui que j’ai mis des bretelles à mon piano.

De retour en Suisse, je me lance dans une carrière de musicien professionnel. Je continue à me perfectionner quand même, à la Swiss Jazz School de Berne et par des cours privés.

Et depuis, je joue…
Fin 2016, je suis parti en tournée en Argentine avec mon Avec Beat Kaestli à Mendoza, Argentinespectacle Buenos SuissAires.

J’y ai joué aussi avec Beat Kaestli lors du Festival de la Germanophie à Mendoza

Après l’Argentine, départ pour le Brésil, où j’ai eu la chance de monter sur scène – et de descendre dans la salle – avec le Delfeayo Marsalis Quintet:

Avec Michel Bühler, il y a longtemps; et puis 10 ans avec mon complice et ami Pascal Rinaldi; avec Isalya Wühl dans le duo Tangolisa et tant d’autres aventures qui vous sont racontées sur la page Spectacles et animations, notamment mes contributions à différentes pièces de théâtre.

Installé désormais à Neuchâtel, je pars chaque année plusieurs semaines jouer ailleurs et découvrir d’autres horizons musicaux. En route, j’ai joué entre autres avec les frères Coulibaly (Burkina Faso), Carlos del Valle (Colombie) ou encore Felipe Azevedo (Brésil), avec qui j’ai enregistré l’album « Identidades » en 2003.

C’est en parcourant les 5 continents que j’ai développé mon style perso: un swing coloré des musiques du monde, à découvrir sur mon premier album solo « En avant ! » sorti en mai 2014 ou sur Buenos SuissAires, un CD live enregistré à Buenos Aires (écoutez des extraits sur la page Audio et vidéo et commandez-les sur la page Contact et commande).